Les bienfaits de la danse : parce que danser est bon pour la santé

Catégories Info

danse  photo

Le gymnase, la natation, la course et les activités sportives sont nombreux, mais soyons clairs : tout le monde n’aime pas faire du sport, et tout le monde ne peut pas le faire. Pour obtenir de vrais bénéfices, il faut de la volonté, mais il faut aussi que ce soit agréable. Il est inutile de transpirer dans le gymnase si on le fait sans le vouloir, cela ne fera qu’augmenter le stress et la frustration.

Retrouvez dans cette page les informations sur les tournes disque.

Les bienfaits de la danse pour la santé
Tout le monde aime danser. Les enfants, les jeunes, les personnes âgées, qui n’aime pas danser ? De la danse classique à la danse latino-américaine, de la danse de salon à la danse moderne : un style de danse pour tous les goûts et tous les âges.

C’est bon pour quoi ?
Cœur – le mouvement améliore la circulation sanguine, abaisse la tension artérielle et le taux de cholestérol.
Stress – une activité agréable stimule la production d’endorphines, contrebalance le stress.
Muscles – L’exercice aérobique oxygène le sang, améliore l’élasticité et le tonus musculaire.
Os – Améliore la posture, prévient l’ostéoporose, calme les maux de dos.
Esprit – Stimule la mémoire et maintient les réflexes actifs, améliore l’estime de soi.
Il aide aussi à garder le poids sous contrôle, aide à surmonter la timidité et à contrer l’anxiété. La danse vous rend heureux, améliore votre condition mentale et combat la dépression.

Chez les personnes âgées (mais pas seulement), l’exercice de mémoire nécessaire pour se souvenir des étapes et des séquences, maintient le cerveau actif, prévenant la démence et la maladie d’Alzheimer.
Même les enfants aiment danser, même lorsqu’ils sont très jeunes. Danser, c’est vraiment bien pour eux aussi : ça les rend heureux, mais surtout ça les aide à socialiser, à partager une activité agréable. Il leur apprend le rythme et stimule la créativité.

Types de danse, lesquels choisir
Les types de danse sont nombreux, le choix de la bonne danse dépend avant tout de nos goûts personnels, mais aussi de notre âge et de notre condition physique. Avec un peu de bon sens, on peut danser ce qu’on veut, à partir des niveaux de base. Vous pouvez vous inscrire à des cours, prendre des leçons test pour vérifier vos préférences, aller danser avec des amis et participer à des danses de groupe : ils ne sont pas exigeants, ils sont faciles à apprendre et sont très amusants. L’objectif n’est pas de devenir des champions, mais de s’amuser et de pratiquer une activité physique. On peut aussi apprendre quelques pas en fréquentant les salles de bal ou les discothèques (selon l’âge), pour chaque type de danse il y a des clubs dédiés. Salsa, Tango, Valse, danse moderne, hip hop, zumba, bachata, vous avez le choix.

La danse libre
La danse libre ne nécessite pas de cours, de pas, de règles. Il n’est pas nécessaire d’aller dans les gymnases ou les salles de danse. Nous pouvons le faire n’importe où, même à la maison. Commencez la musique et laissez votre corps et votre esprit s’exprimer librement.

Donner à notre corps l’opportunité de suivre le rythme sans contraintes, sans penser à la façon de faire les pas, est le meilleur anti-stress qui soit. Après une journée difficile, une circulation impossible, rien de mieux que de rentrer chez soi, de mettre une belle chanson énergique et de se déchaîner. Je vous assure que ça marche : l’esprit se débarrasse des pensées négatives, le mouvement décharge les nerfs et réduit le stress. Il est libérateur, tonifie les muscles et améliore la stabilité émotionnelle. Avec une musique douce, il est relaxant, calme et tranquille.